Team Entreparenthèses 2018

Représenter Entreparenthèses au plus haut niveau, promouvoir le sport, partager des expériences et accompagner, gagner, nous donner des émotions, telles sont les missions de notre Team Entreparenthèses composé de sportifs régionaux d’un très bon niveau.

 

Parce que le sport est un pilier fondateur de notre projet, il nous tenait à coeur d'avoir une empreinte sportive forte afin d'être visible sur le terrain.

 

Dès lors, et afin de porter haut les couleurs de l'asbl, nous avons décidé de créer un team élite avec des athlètes qui partagent nos valeurs et qui sont capables de les véhiculer au travers de leurs exploits sportifs. C'est ainsi que 7 athlètes forment désormais ce team, chacun avec ses spécificités mais tous avec le même goût et la même motivation du dépassement de soi : ce club des  7 Namurois et 2 Liégeois), sponsorisé par Entreparenthèses, n'est pas le seul représentant sur les manifestations sportives puisqu'en même temps, il nous a paru logique de créer une communauté de coureurs, sensibles à nos projets et désireux de s'y associer en portant eux-aussi, les couleurs : amis, famille, connaissances et même des personnes extérieures se joignent ainsi à nous par le bais d'une passion commune: le sport en général mais surtout la course à pieds sous toutes ses formes (jogging, trail, marche nordique, etc.) mais aussi la vélo (run and bike, cyclo-cross) et la natation (triathlon). 

Entreparenthèses est devenue une référence par sa présence et sa visibilité sur de nombreux events sportifs , non seulement par la quantité mais aussi la qualité de ses membres... humainement et sportivement.

 

Anaïs Oulukoff

Agée de 30 ans, Anaïs est institutrice primaire à Jambes

Son parcours sportif est varié : elle pratique la course à pied depuis une dizaine d’années, le triathlon depuis environ 6 ans et le crossfit depuis 2 ans (en complément, pas en objectif).

Au niveau de ses Performances remarquées, elle  a participé à l'Ironman de Nice (12h 48) en 2015 et celui de Vichy (11h27 - 3h43 au marathon) en 2018.  Elle gagne le challenge jogging de la Ville de Namur en 2016 et  2017 et a une référence chrono de 39:22 sur 10 000m

Elle s'entraîne donc sur différents terrain : 

  • cap : sur la piste de Jambes, à la Citadelle, sur le halage
  • vélo : dans la région de Namur et quand  l’occasion se présente, elle aime découvrir de nouveaux tours en montagne ou en Espagne
  • nat : Meuse et piscines communales

Ses Envies sportives futures   devraient l'amener  sur le trail de plus en plus longs mais  aussi sur d’autres Ironman.

Arrivée dans le team en 2017, elle y apprécie particulièrement "l’ambiance, l’ouverture de chacun et l’accueil  reçu".

Joachim Libois

Joachim a 22ans et habite dans la région de Huy. Il est professeur d'éducation physique mais également préparateur physique. Durant sa spécialisation, il a pus suivre des athlètes professionnels ainsi que des sportifs novices. Il entraîne actuellement une dizaine de sportifs et prend en charge la session coaching d'Entreparenthèses

Sur le plan sportif, il a commencé à nager dans le club d'Andenne à 9 ans. Il s'est mis à la course à pied en 2016 pour le "fun"et s'est ensuite inscrit au club d'athlétisme d'Andenne. De là, l'envie de la compétition est née. L'hiver est uniquement basé sur la course à pied et la natation. Il a participé en 2017 à la Cross Cup en terminant 31e au championnat de Belgique. Il a aussi concouru au championnat provincial sur cross court en décrochant une belle 2e place. A la sortie de saison de cross, il prends plaisir sur les Trails où il a pu gagner sur le trail la primavera (chez lui à Andenne) ainsi que le Trail de Chevetogne et celui de Marchin. Dès que les bons jours reviennent, il enfourche son vélo et complète son entrainement avec de belles sorties. Depuis 2 ans, son été se compose d'un mixte entre une saison sur piste et de triathlon. Sur piste, il a réalisé cette année 2'07 sur 800m et 4'07 sur 1500m. En triathlon, il reste sur un format sprint dans le but de ne pas tomber dans des compétitions trop longues. Il a décroché, en 2018, une 3e place au triathlon de la Haute-Meuse et une victoire au triathlon de Namur.


Cédric Mathieux

Après une carrière footeuse et cycliste, Cédric se met à courir tardivement, voici environ 5 ans.... très vite, ses qualités athlétiques lui permettent de se hisser au devant des pelotons et se faire respecter des puristes... généreux dans l'effort et connu pour ses départs ultra rapides, peu importe la distance, Cédric a l'art de tout donner, du début à la fin d'une épreuve. Sa sympathie est proportionnelle à sa rage de vaincre. S'il se fait encore remarquer en jogging, c'est désormais sur le trail qu'il aime performer ....en 2016, il a notamment gagné les Trail de la Primavera, celui de Chevetogne et Namur sur des distances de 25 et 30 kms... Il a aussi terminé 3ème du Trail de Saint-Jacques sur 45 kms et 7ème au semi marathon de Beaune où il finit 3ème européen.

2018 a été une année où Cédric a davantage ciblé ses courses mais à chaque fois, avec des résultats remarquables : notons entre autres sa victoire au trail de Chevetogne (sur le 25 kms) où il arrive main dans la main avec Guillaume mais aussi sa très belle  2ème place au trail de Namur (17 kms).  Il est en très bonne place pour remporter le Challenge Jogging de la Ville de Namur 2018.  Ses futurs objectifs seront à nouveaux très ciblés au niveau course à pieds mais Cédric s'alignera aussi sur un challenge cyclo cross...retour à ses 1èrs amours...


Françoise Jouniaux

Fondeuse par excellence, Françoise est active sur tous les terrains : piste, cross, trail, jogging, run and bike et même natation. C'est une acharnée du travail et de l'entraînement. Très rigoureuse avec elle-même, elle ne laisse rien au hasard quand elle prépare une compétition. A son palmares, de nombreuses victoires en jogging, des titres de championne de Belgique de sa catégorie sur 10000 et 5000 sur piste, un record personnel de 2h58' au marathon de Berlin et un podium international au semi marathon de Beaune. Françoise affiche aussi 2 victoires aux trails de Chevetogne et de Saint-Jacques, sur les petites distances.

Cette  première partie d'année 2018 a été particulière avec l'une ou l'autre blessures qui l'ont amenée à diversifier ses entraînements et finalement retrouver du plaisir sportif (natation, aquajogging, vélo, fartlek dans les bois….). Petit-à-petit, la forme est revenue et les résultats sportifs ne se sont pas faits attendre.

Comme faits marquants:

  • Le week-end « sportif » de l’asbl à Chevetogne avec la 1er place en mixte au run and bike avec un co-équipier d’enfer guillaume – suivi de la 2ème place au trail de 12 kms le lendemain.
  • Sa participation à l’Xterra full le 9 juin avec en prime un podium dans sa catégorie.
  • Sa récente victoire au jogging de la ville de Namur,  en septembre.

L’an prochain sera sans doute synonyme  d'un nouveau un marathon fin d’année, celui  de Nice-Cannes et sans doute le semi de Namur en mai.  Mais d'autres objectifs viendront étayer un programme qui n'est pas encore ficelé.

 

 



Guillaume Deneffe

Adepte des longues distances, Guillaume est un véritable métronome en matière de gestion de l'effort. Sa force est sa discrétion dans l'effort grâce à une maîtrise du chrono hors du commun. Il a accumulé pas mal de places d'honneur en 2016 tant en jogging qu'en trail qu'il a terminée en beauté en atteignant son objectif principal : il a ainsi battu son record personnel au marathon de Berlin qu'il boucle en 2h33'. Autre fait d'arme : il termine 5 ème et 1er européen au semi marathon de Beaune. Guillaume gagne aussi la trail de Saint-Jacques sur le 11 kms, une semaine après le marathon.

En 2018, Guillaume est resté "tout-terrain" et a gagné sur tous les terrains mais on peut épingler ses victoires au Trail Chevetogne (25 kms), au Trail du Bocq (52 kms), au trail de Namur (30 kms), au Chaudfondtrail (24 kms) et celui du Hérou (15 kms).

Il a aussi franchi le cap de l'Ultra Trail en participant au Lavaredo (1er Belge et 53 ème/1200) ainsi qu'à la TDS (1er Belge et 35 ème/1328) qu'il termine respectivement en 16h04 et 17h04.

Son objectif est de rester sur les 2 fronts (marathon et ultra-trail), avec en point de mire les 6 majors d'ici 2020 (il lui reste le marathon de Londres en 2019 et celui de Tokyo en 2020).  Et pour ce qui est de l'ultra-trail, il ambitionne passer les 100 miles d'ici l'été 2019 en espérant avoir un dossard pour le mythique UTMB.

 

Olivier Pierron

Force tranquille par excellence, Oli "hihaa" Pierron, n'est jamais en reste : qu'il s'aligne sur piste, jogging ou trail, c'est toujours pour la gagne. C'est ainsi que sur piste, il maîtrise le 5000 m aux intercercles masters en 15'07".... il gagne en surclassement le 20 kms au trail de Saint-Jacques mais surtout, il devient vice-champion de Belgique de trail. On peut ajouter à cela une 5ème place au trail international de Courchevel après une lutte acharnée pour le podium. "Notre" Liégeois se distingue par son humilité dans les victoires qui est à la hauteur de ses exploits et en fait quelqu'un de très attachant et super cool....

2018 a été marquée par une blessure qui l'a éloigné de la compétition pendant quelques mois mais Oli a repris l'entraînement et a malgré tout fait un top 15 au championnat de Belgique de trail en septembre dernier.  Son objectif est de revenir à son véritable état de forme et ciblera des joggings d'ici la fin de l'année et ensuite un retour vers les terrains plus ardus en 2019, avec le trail mais aussi et surtout la montagne.

Photo : Geoffrey Meuli

Julien Charlier

C’est en 2010, à 30 ans, après un parcours footballistique en Province de Liège qu'il décide de suivre les traces de celui qu'il définit comme son "inspirant de frère", Jean-François en commençant à s’entrainer en course à pied. Très vite, son amour pour la nature, les sentiers techniques le dirigeront vers le trail running, d’abord sur des formats courts et plus récemment sur des 30-40 km. Pratiquer son sport et repousser ses limites tout en s’émerveillant des beautés que la nature nous offre est particulièrement grisant. L’ambiance, le partage et les chouettes rencontres que l’on peut faire pendant et après les sorties running sont également des aspects lui tenant fort à cœur.

Être performant en course à pied nécessite un travail de la vitesse important qu'il ne néglige pas avec des entrainements hebdomadaires dans son club, le RFCL, et lors de compétitions de cross en hiver. C'est depuis 2018 que Julien représente l’asbl Entreparenthèses et ses valeurs.  Il n'hésite pas à dire que ce soutien de l’asbl et de l’ensemble du team n’est pas pour rien dans ses performances puisque 2018 l’a vu atteindre la 2ème place des championnats de Belgique de cross Master (Gesves) et la 3ème place des championnats de Belgique de trail (Hérou-Nadrin) . Sa victoire à l’Ohm trail 35km reste également un émouvant moment de cette année sportive 2018. Pour 2019, l’essentiel est de continuer à prendre du plaisir pendant et après la course sur des trails régionaux mais également mieux découvrir le trail de montagne.